Accueil | Actualités | Index des Site Web | Contacts | Mail  
  07/08/2017 - Congo : violences et coups de feu éclatent à Kinshasa - Le Point | 07/08/2017 - RD Congo : une dizaine de morts dans des violences à Kinshasa - FRANCE 24 | 08/08/2017 - RD Congo : restrictions sur les réseaux sociaux pour les journées ... - FRANCE 24 | 14/08/2017 - Chan 2018 : la qualification entre la RDC et le Congo Brazzaville se ... - Agence d'Information d'Afrique Centrale | 08/08/2017 - "Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti - Slate Afrique |  
Accueil
ACTUALITES
OFFRES IMMOS
AUTOS
PETITES ANNONCES
EMPLOIS
INDEX DES SITES WEB
PUBLICITES
LIVE MAILING

Elections 2011 : J.P. Bemba hors course

Ragir Commentaires(0)        

2011-07-15 -

Cliqurez pour grandir la photo L’espoir d’une candidature de Jean-Pierre Bemba Gombo à la présidentielle 2011 est en train de fondre comme neige au soleil. Des nouvelles en provenance de La Haye ne jouent pas en sa faveur. Le procès a été suspendu pour raison de vacances des juges et pourrait reprendre le 22 août prochain. Théoriquement, le chairman du MLC serait hors course.

Les partisans de Jean-Pierre Bemba Gombo, chairman du Mouvement de libération du Congo (MLC) en détention depuis trois ans à la Cour pénale internationale, doivent encore prendre leur mal en patience sur une possible candidature de leur leader à la présidentielle 2011. En effet, la succession des événements sur terrain, aussi bien en République démocratique du Congo qu’à La Haye aux Pays-Bas, ne semble plus jouer en sa faveur.

Premier tableau. A La Haye, la Cour pénale internationale a décidé de suspendre jusqu’au 22 août le procès Jean-Pierre Bemba pour raison de vacances judiciaires. Est-ce que le tribunal international aura prononcé son jugement à temps de manière à permettre à ce dernier, si jamais il était acquitté, de rattraper le timing de la CENI ? Difficile de répondre par l’affirmative pour l’instant.

En attendant, il nous revient que c’est ce mercredi 15 août 2011 que prennent définitivement fin les opérations de révision du fichier électoral, la ville de Kinshasa étant la dernière à bénéficier de la prolongation de l’opération. De ce point de vue, Jean-Pierre Bemba n’aura pas rempli son obligation civique par laquelle il aurait été en droit d’être électeur et éligible.

Deuxième tableau. Le prévenu Jean-Pierre Bemba, au demeurant sénateur, jouirait encore d’une certaine marge de manœuvres. La CPI pourrait l’acquitter avant la clôture du délai le dépôt des candidatures. Ce qui lui offrirait la possibilité de s’enrôler au moment de la transmission de sa candidature à la CENI.

Là encore, ses chances seraient minces. D’autant qu’il est difficile d’estimer le temps que prendrait l’audition du 26ème témoin de l’accusation, et peut-être d’autres encore. Prenant en compte la complexité des procédures à La Haye, des pessimistes redoutent l’élasticité du prononcé de la CPI. Il s’ensuit qu’une candidature de Jean-Pierre Bemba à la course électorale 2011 dans ces conditions serait d’une véritable gageure. Pour ne pas dire que cela relèverait de l’utopie. - 15/07/2011


Plus sur

 

... - //


Autres dossiers:
Les actualités internationnales
Affaire arrestation J.P. Bemba
Election Miss RD Congo 2008
Commission Electorale Independante
amir
Les dernières nouvelles de la RD Congo
© 2008 Www.LiveCongo.Com - Tout le Congo en Live !!! - Powered by @dmin - Mail