Accueil | Actualités | Index des Site Web | Contacts | Mail  
  07/08/2017 - Congo : violences et coups de feu éclatent à Kinshasa - Le Point | 22/08/2017 - RDC: les médecins en passe de basculer dans la «grève totale» - RFI | 07/08/2017 - RD Congo : une dizaine de morts dans des violences à Kinshasa - FRANCE 24 | 20/08/2017 - André Bokundoa, le 3ème président de l'Eglise du Christ au Congo - Radio Okapi | 07/08/2017 - Congo: douze morts dans les violences à Kinshasa - l'avenir.net |  
Accueil
ACTUALITES
OFFRES IMMOS
AUTOS
PETITES ANNONCES
EMPLOIS
INDEX DES SITES WEB
PUBLICITES
LIVE MAILING

Udps-Forces de l’ordre : L’escalade se poursuit, l’Ue appelle au consensus

Ragir Commentaires(0)        

2011-10-08 - www.groupelavenir.cd

Cliqurez pour grandir la photo C’est devenu une habitude ces derniers temps : la marche de l’UDPS a été une fois de plus réprimée et étouffée dans l’œuf hier par les forces de l’ordre déployées jusqu’aux environs de la 10ème rue dans la commune de Limete.

A quand la trêve entre les combattants de l’Udps et les forces de l’ordre, aussi longtemps que l’opposition n’a pas toujours obtenu l’audit du serveur central de la Ceni ? L’opposition a intérêt à s’occuper de l’essentiel, en lieu et place de passer son temps dans une démarche sans lendemain et pour laquelle la MP n’est pas prête à l’accompagner. *L’Union européenne qui a déjà décaissé 35 millions d’euros comme premier volet des élections présidentielles et législatives du 28 novembre 2011 encourage tous les acteurs concernés par le processus électoral à poursuivre un dialogue permanent et constructif en vue de promouvoir le consensus, consolider la confiance et contribuer à affirmer la crédibilité des élections en préparation.


L’opinion nationale s’habitue peu à peu de voir des marches de l’opposition (Udps et alliés) qui sont réprimées par les forces de l’ordre. Tout comme la semaine dernière, la marche de l’Udps a été réprimée et étouffée dans l’œuf hier jeudi. Et ce, jusque dans la permanence de ce parti politique. Face à ces échauffourées, il ne pouvait pas manquer des blessés, une dizaine selon une source crédible et des arrestations. Du côté de l’Udps, on affirme que la marche était annoncée à l’autorité compétente pendant que la police dit le contraire. En prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, l’opposition dit qu’elle va encore marcher la semaine prochaine. Mais avant de le faire, elle compte se conformer à la procédure qui veut qu’il faut d’abord écrire au gouverneur de la ville.

Entre-temps, petit à petit, la machine électorale est en train de s’approcher des élections présidentielles et législatives du 28 novembre prochain. Mais pour y arriver, le train des élections devra relever plusieurs défis liés notamment à la commande des bulletins de vote, des urnes, des isoloirs, l’audit du serveur central de la CENI tel qu’exigé par l’opposition, etc. Comme réponse aux revendications de l’opposition, le président de la CENI, Daniel Ngoy Mulunda a demandé à l’opposition de se choisir des gens (ingénieurs), qui devront procéder à cette opération. Mais à une seule condition : que la Majorité présidentielle accepte de faire autant. N’ayant trouvé aucun intérêt à soutenir une telle démarche, la Majorité Présidentielle a manifesté sa volonté de ne pas aligner des auditeurs. Ce qui était tout à fait normal pour elle, surtout qu’elle ne trouve rien à reprocher à la CENI. Après le refus de la MP et comme le serveur ne pouvait pas seulement être audité par une seule partie, logiquement, l’opposition devait comprendre et abandonner ce combat qui ne garantissait même pas la transparence des élections attendues de tout le monde. - 08/10/2011


Plus sur www.groupelavenir.cd

 

... - //


Autres dossiers:
Les actualités internationnales
Affaire arrestation J.P. Bemba
Election Miss RD Congo 2008
Commission Electorale Independante
amir
Les dernières nouvelles de la RD Congo
© 2008 Www.LiveCongo.Com - Tout le Congo en Live !!! - Powered by @dmin - Mail