Accueil | Actualités | Index des Site Web | Contacts | Mail  
  26/06/2017 - Kinshasa : le 30 juin approche, la sécurité renforcée - mediacongo.net | 26/06/2017 - Football féminin : coup d'envoi de la Coupe du Congo 2017 à ... - Agence d'Information d'Afrique Centrale | 27/06/2017 - Penser le Congo en revoyant "Mobutu, roi du Zaïre" de Thierry Michel - lalibre.be | 26/06/2017 - Congo-Kinshasa: la rumba affiche ses lettres de noblesse dans la ... - Africa Top Sports | 16/06/2017 - Et si Reynders et Arena étaient bientôt interdits de Congo ... - lalibre.be |  
Accueil
ACTUALITES
OFFRES IMMOS
AUTOS
PETITES ANNONCES
EMPLOIS
INDEX DES SITES WEB
PUBLICITES
LIVE MAILING

Nord-Kivu: Amnesty international invite les FARDC et les mutins à protéger les civils

Ragir Commentaires(0)        

2012-05-04 - http://radiookapi.net

Cliqurez pour grandir la photo Dans son communiqué de presse rendu public mercredi 2 mai, Amnesty Internationale appelle à la protection des civils dans l’escalade de violence que connaît le Nord-Kivu. L’ONG conseille aux militaires et aux déserteurs considérés comme fidèles du général Bosco Ntaganda de prendre des mesures adéquates « pour épargner des nombreuses vies humaines et d’éviter des déplacements massifs des populations dans cette province ».

«L’escalade de la violence en RDC est extrêmement préoccupante et tous les partis en conflit doivent veiller à ce que les civils ne soient pas pris entre deux feux », a déclaré Paule Rigaud, directrice adjointe du programme Afrique d’Amnesty International.

Pour elle, l’armée congolaise a l’obligation de protéger la population civile dans les zones contrôlées par les groupes armés.
Paule Rigaud invite la Monusco à augmenter le nombre des casques bleus dans les territoires de Masisi et Walikale où se déroulent les combats. Le communiqué d’Amnesty international fait état d’au moins quatre enfants et sept jeunes adultes originaires des villes de Ngungu et Kitchanga qui ont demandé la protection de la mission onusienne, affirmant avoir été menacés par des soldats qui voulaient les recruter de force.
L’ONG regrette ces combats qui opposent depuis le lundi 30 avril les militaires et des déserteurs et qui auraient causé la mort d’au moins trois femmes dans la ville de Ngungu à Masisi.

Au cours de la conférence hebdomadaire des agences onusiennes en RDC, mercredi 2 mai, le porte-parole militaire de la Monusco a déclaré que le nombre des déplacés internes avait franchi la barre de 2 millions au 1er trimestre 2012 en RDC à cause de l’insécurité causée par les dernières défections, enregistrées au sein des FARDC. - 04/05/2012


Plus sur http://radiookapi.net

 

... - //


Autres dossiers:
Les actualités internationnales
Affaire arrestation J.P. Bemba
Election Miss RD Congo 2008
Commission Electorale Independante
amir
Les dernières nouvelles de la RD Congo
© 2008 Www.LiveCongo.Com - Tout le Congo en Live !!! - Powered by @dmin - Mail